mercredi 2 août 2017

Nouvelles vénitiennes de Dominique Paravel

Avec Nicolo, joueur de dés du XIIe siècle, ou Julien, reporter photographe d'aujourd'hui, sans compter Lorenzo Lotto ou Veronica Franco, on entre de plain-pied dans Venise. Chaque personnage mis en scène ici, à sept moments différents de son histoire, entretient un rapport particulier, d'amour ou de haine, avec la ville.

Entre artistes, prostituées, philosophes ou gens de peu, se noue un lien à la fois profond et subtil ; l'art, la douleur, le plaisir, la solitude s'entremêlent dans un labyrinthe utopique et féroce, image même de la création.

Aussi bien pour ceux qui ont à découvrir la Sérénissime que pour ceux qui croient la connaître, Nouvelles vénitiennes en révèle les mystères et la beauté.

Mon petit mot

Beaucoup de retard dans mes chroniques de lecture avec ce mois de juillet consacré à la publication des mes articles autour des pièces vues à Avignon!

L'objectif de cet été était aussi de lire quelques livres présents depuis longtemps dans ma PAL, j'ai choisi les moins épais pour commencer!

J'ai beaucoup apprécié ce recueil de nouvelles, très ancré à Venise.
Dans chacune, un petit détail rappelle une des précédentes, de quoi les lire finalement presque comme un roman.
D'une époque à l'autre, d'une classe sociale à l'autre, cela donne un bon aperçu de la cité des Doges, de son histoire, de son ambiance...

Dans les très bons récits autour de cette ville!





 


objectif pal

2 commentaires:

  1. C'est toujours sympathique de lire sur Venise... J'aimais bien par exemple la série policière qui se passait là-bas, Brunetti ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. moi aussi, je les ai presque tous lus!

      Supprimer

Comments system