lundi 10 juillet 2017

Au parc de la Haute Touche

Par une belle journée d'été, combinons balade en forêt et observation d'animaux!
cap sur l'Indre et le parc animalier de la Haute Touche
http://www.zoodelahautetouche.fr/

On commence par un tour de parc en voiture, si certains animaux comme les loups étaient encore actifs, les bisons et beaucoup d'autres dormaient déjà!


 A l’origine, le domaine de la Haute Touche était une dépendance du château d’Azay le Ferron. Au XXe siècle, il devient Réserve zoologique et centre de reproduction.
1958 — La famille Lebaudy, d’Azay le Ferron, lègue le château d’Azay à la ville de Tours et la Réserve Luzarche au Muséum national d’Histoire naturelle.
Le Parc de la Haute-Touche devient une réserve et un centre de reproduction pour les animaux des Parcs Zoologiques de Paris et de la Ménagerie du Jardin des Plantes.
1980 — La Réserve Zoologique de la Haute-Touche est ouverte au public à la suite de l’arrivée des bisons d’Europe, offerts par le Premier ministre polonais M. Gierek, au Président Giscard d’Estaing.


 Un tiers des animaux de la Réserve sont des cervidés (cerfs, daims, élans). 21 espèces et sous-espèces sont présentées , notamment celle d’espèces rares, voire éteintes à l’état sauvage.

Tandis que d'autres étaient en pleine phase de jeu? intimidation?

C'est le printemps! Beaucoup de petits de toutes races!

La visite se poursuit à pied, nandou, lama en plein bain de soleil, vigognes...


Au départ orientée vers les cervidés, la collection s’est diversifiée et comprend :
des marsupiaux (kangourou roux et Wallaby de Bennet)
- des primates (Babouin de Guinée,Tamarin empereur, 6 espèces de Lémuriens)



- des carnivores (Tigre de Sumatra, Guépard, Lynx des Carpates, Loup d’Europe, Loup de Mackenzie, Dhôle, Hyène, Coati, Suricate)

- des herbivores (21 espèces ou sous espèces de Cerfs, Daims, Élan, Chevreuil. Oryx algazelle, Oryx beisa, Éland du Cap, Gnou à queue blanche, Gaur, Markhor, Bouquetins des Alpes et de Nubie, Mouflons de Corse et à manchettes, Lama, Alpaga, Vigogne, Guanaco, Zèbre, Cheval de Prjevalski, Baudet du Poitou)
 - des rongeurs (Porc-épic, Cabiai, Mara, Agouti d’Azara)
 - de nombreux oiseaux dont un nombre important d’oiseaux africains : Pélican, Autruche, Marabout, Ibis sacré, Flamant rose, Grue couronnée, Cigogne, Émeu, Nandou, divers Palmipèdes, Outarde canepetière, Paon, Vautour fauve, Pygargue à queue blanche.



Quelques espèces de tortues représentent les reptiles (Cistude d’Europe, Tortue à tempes rouges, Tortues d’Hermann et à éperons)


Ambiance sieste à tous les étages!



 Beaucoup de mares pour se rafraichir, ici les Dholes


 De l'ombre, de l'eau, des grands espaces... et pour le bonheur des petits (et des grands!) des espaces où l'on peut approcher les animaux

 sans les déranger dans leur sieste!
Et tandis que les uns cherchent l'ombre, les autres cherchent à attirer l'attention du visiteur...









J'ai un faible pour les pandas roux!

 Ils préparent leur déménagement dans un nouvel enclos, et s'habituent pour l'instant aux caisses de transport




2 commentaires:

  1. j'an passé toutes les vacances de mon enfance à la Station biologique d'Azay le Ferron, mais à la Haute touche, alors il n'y avait que des sangliers, des cerfs et peut être déjà des aurochs;

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet la diversification est assez récente !

      Supprimer

Comments system