dimanche 19 mars 2017

L'amie prodigieuse Tome 2, Le nouveau nom, Elena Ferrante

Elsa Damien (Traduction)  janvier 2016
Naples, années soixante. Au cours de son repas de mariage, Lila découvre que son mari Stefano a offert les chaussures imaginées et dessinées par elle à Marcello Solara, qui règne sur le quartier avec son frère, Michele, deux hommes qu’elle déteste. Pour Lila, née pauvre et devenue riche en épousant l’épicier Carracci, c’est le début d’une période trouble : elle méprise son mari, refuse qu’il la touche, mais finit par céder. Elle va travailler dans la nouvelle boutique de la famille Carracci, tandis que Stefano ouvre également un magasin de chaussures en partenariat avec les Solara. De son côté, son amie Elena, la narratrice, continue ses études au lycée et est toujours amoureuse de Nino Sarratore, qui fréquente à présent l’université. Quand les vacances d’été arrivent, les deux amies partent pour Ischia en compagnie de Nunzia, la mère de Lila, et de Pinuccia, sa belle-soeur, car l’air de la mer doit aider Lila à prendre des forces pour qu’elle puisse donner un fils à Stefano. La famille Sarratore aussi est en vacances à Ischia et bientôt Lila et Elena revoient Nino. Le nouveau nom est la suite de L’amie prodigieuse , qui évoque l’enfance et l’adolescence de Lila et Elena. Avec force et justesse, Elena Ferrante y poursuit sa reconstitution d’un monde, Naples et l’Italie, et d’une époque, des années cinquante à nos jours, donnant naissance à une saga romanesque au souffle unique.

Mon petit mot

J'ai attendu d'avoir le tome 3 pour ouvrir celui là, afin de pouvoir les enchaîner rapidement, double plaisir!
J'avais beaucoup aimé le premier volume de la série, je trouve le deuxième un cran au dessus.

De nombreux rebondissements, des personnages qui s'étoffent, des trajectoires qui s'éloignent, de quoi multiplier les thématiques dans cette Italie des années 60.
Sexualité, éducation, maternité, la fin de l'adolescence est une période où la vie est loin d'être rose, pour les femmes tout particulièrement.

Mais il y a les livres, les études... est-ce suffisant?

Les quêtes des uns et des autres divergent parfois, réussite sociale, financière, familiale, intellectuelle, émancipation, liberté...  il y a de très portraits dans cet opus.

Et puis il y Naples, Ischia, Pise et toute l'Italie de l'époque, dans laquelle on se coule à leur suite.
Bref, sous le charme, et je vais attaquer le 3ème tome d'ici peu, hâte de savoir ce qui va arriver aux héroïnes!


Pour mémoire

12 commentaires:

  1. Comme toi, j'ai un peu plus préféré ce 2ème volume, le 3ème est aussi intéressant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je viens de le commencer, pour le moment, j'accroche toujours autant!

      Supprimer
  2. Plaisir de partager une lecture que j ai aimée

    RépondreSupprimer
  3. Le deuxième tome est mon préféré jusqu'ici !

    RépondreSupprimer
  4. J'ai beaucoup aimé ce deuxième tome aussi, et je laisse passer un peu de temps avant de lire le troisième...

    RépondreSupprimer
  5. Toujours autant sous le charme on dirait !

    RépondreSupprimer
  6. y'a plus qu'à passer au tome 3, le meilleur selon moi ! :)

    RépondreSupprimer

Comments system