jeudi 16 février 2017

Transmission du DOM JUAN de G. MORIN / JTRC théâtre Olympia

Après
Les Molière de Vitez , l'intégrale, Molière / Gwenaël Morin théâtre olympia tours 

suite de l'aventure  !
Installé à Lyon, où il dirige le théâtre du Point du Jour depuis 2013, le metteur en scène poursuit l’aventure du Théâtre Permanent des Laboratoires d’Aubervilliers, à savoir : répéter (tous les jours), jouer (tous les soirs), transmettre (en continu).
Au fil de la tournée de ce spectacle, l'équipe des Molières de Vitez, transmet à des groupes de jeunes comédiens l'une des pièces du projet sous la direction de Philippe Mangenot, assistant à la mise en scène.
Comme pour le projet initial, les rôles ont été tirés au sort.

A Tours, c'est tout naturellement le JTRC ( Quentin Bardou,Jeanne Bonenfant, Alyssia Derly,
Théophile Dubus ,Anthony Jeanne) qui fait l'objet de cette transmission, complété pour l'occasion par quelques comédiens supplémentaires (Hélène Stadnicki, Jules Jacquet, Korotoumou Sidibe

Photo 

 Mon petit mot

On redécouvre donc cette mise en scène de Dom Juan vue samedi dernier dans le cadre de l'intégrale... et c'est tout le bonheur du théâtre, cela n'a rien d'une redite!

D'abord la distribution, plaisir de retrouver les "anciens" du JTRC, et de découvrir les deux nouveaux de la troupe, avec une sacrée entrée pour  ALYSSIA DERLY, puisque c'est à elle qu'a été attribué le rôle de Dom Juan, et ce renversement apporte un vrai plus!
Quel plaisir de jeu cela doit être quand Molière n'avantage pas toujours ses rôles féminins de pouvoir interpréter un tel personnage...
Une comédienne que l'on aura hâte de retrouver dans les prochaines créations du TO.
Vraie performance pour tous d'ailleurs, car apprendre un tel texte et se glisser dans la mise en scène en 12 jours, chapeau!

Et puis des petits détails de-ci, delà, une serpillère, une gestuelle, un changement de place;  donnent une petite touche différente à certaines scènes, tout en restant très fidèle à l'original.

Beaucoup d'énergie, des rires, cette série Molière aura été une belle expérience, et ce principe de transmission et de rôles tirés au sort, vraiment intéressant !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Comments system