mercredi 16 septembre 2015

Broken de Karin Slaughter


traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Bernard Ferry

Le corps d'une jeune femme assassinée de manière atroce est découvert dans un lac du Comté de Grant.
Quelques heures plus tard, Tommy Braham, l'assassin présumé, un attardé mental, est arrêté après avoir grièvement un policier lancé à ses trousses. Incarcéré, il passe aux aveux et se suicide dans sa cellule. Sur les murs, son ultime message, comme un appel au secours : « Pas moi ».

Sara Linton, l'ancien médecin légiste du Comté de Grant, retourne pour la première fois dans la ville où son mari policier a été tué. Rongée par la culpabilité car Tommy a été l'un de ses patients, Sara se lance dans une enquête désespérée, persuadée que les enquêteurs locaux cachent la vérité.
Elle demande l'aide de Will Trent, l'agent fédéral du Georgia Bureau of Investigation : les deux enquêteurs vont devoir se confronter à des policiers corrompus et impitoyables.
Ainsi qu'à un redoutable tueur...

Avec Broken, Karin Slaughter nous plonge au cœur d'un thriller psychologique et d'un univers d'une noirceur absolue, où tous les personnages vont devoir affronter leurs propres démons.
Mon petit mot

Je continue mes participations au mois américain sous l'angle des thrillers!
Une sortie de PAL pour celui-ci, pour une auteur que je découvrais.

On entre très vite dans l'intrigue, des personnages complexes, attachants, que je découvrais donc, et même s'il y a d'autres livres plus anciens les mettant en scène, cela n'a pas gêné ma compréhension de prendre la série en route.

J'ai ressenti une petite baisse de régime en cours de route, mais globalement, l'avis reste positif.
Une intrigue à plusieurs niveaux,  des rebondissements qui relancent l'attention, des vieilles histoires qui ressortent, des rapports complexes entre les enquêteurs...  l'ensemble est bien ficelé.
Bref, pas "THE" thriller de l'année, mais un spécimen efficace!



 une deuxième participation au mois américain








8 commentaires:

  1. J'ai pas mal de thriller à lire, et la baisse de régime me tente moyen...
    Rien à voir, mais Sukkwan Island est parti en direction de chez toi :)

    RépondreSupprimer
  2. c'est marrant que tu le chroniques car j'y pensais très récemment comme futur achat. Bon et bien autant te dire que tu m'as convaincue de passer à l'acte.

    RépondreSupprimer
  3. Je n'ai jamais entendu parlé de cet auteur mais c'est vrai que les américains sont très forts en polar et roman noir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ce n'est pas le tout meilleur que j'ai lu, mais c'est un bon!

      Supprimer
  4. Réponses
    1. j'ai lu un peu plus que d'habitude cet été (près de trois mois sans télé, plus d'excuses le soir pour ne pas prendre un bouquin!) mais ce qui est surtout nouveau, c'est que j'ai réussi à parler de tous les livres que j'ai lu, ce qui était jusque là assez rare! Mais déjà depuis la rentrée, le rythme ralentit tout doucement... !

      Supprimer

Comments system