samedi 1 août 2015

David Copperfield Charles Dickens

La vie de David Copperfield est sans histoire jusqu'au jour où sa mère se remarie. Maltraité par son beau-père, envoyé en pension, David commence une lente descente aux enfers.
Travaillant à Londres pour survivre, il n'a plus qu'une idée en tête : s'enfuir et retrouver le bonheur perdu...

Charles Dickens (1812-1870) est marqué à jamais par la pauvreté soudaine de ses années d'enfance. Cet immense écrivain et journaliste est un acerbe critique de son époque et de la société anglaise sous la révolution industrielle

Mon petit mot

Dans la série, enfin lu!

Un bon pavé de vacances, qui m'a accompagné à Avignon et que j'ai fini tranquillement au retour,  un personnage attachant, dont le suivi donne une bonne idée de la vie quotidienne de l'Angleterre de cette période.

Des personnages haut en couleur, à détester ou à aimer, un feuilleton historique de l'été à la fois plaisant et instructif!
De l'humour, de l'émotion, un joli roman d'apprentissage....

Et contrairement à l'image que je m'en faisais, il n'est pas uniquement consacré à l'enfance malheureuse mais suit le héros bien au delà. Le travail, les classes sociales, la place des femmes, le destin, les rencontres, l'émigration vers l'Australie,  une multitude de thèmes au fil des différentes étapes de la vie de David Copperfield et de ces rencontres.

Dans le cadre des:




12 commentaires:

  1. Je ne me suis pas encore attaquée aux gros romans de Dickens, mais ça viendra !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. il me faisait un peu peur, mais en fait, lu sans difficulté!

      Supprimer
  2. C'est vrai, Dickens se lit très bien ! J'avais dévoré "De grandes espérances" et beaucoup apprécié également "Oliver Twist". Celui-là est en tête pour poursuivre l'oeuvre de Dickens :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'ai été très agréablement surprise à la lecture en effet!

      Supprimer
  3. C'est vrai ça glisse tout seul Dickens. J'adorais Dickens, tellement que je suis allée manger dans "son" resto à Londres aux Docks St-Catherine et que je me suis offerte de voir la pièce Oliver Twist en anglais (En cockney! pas facile au début de rentrer dans cet accent!)
    Mais je me suis régalée vu que je connaissais l'histoire par cœur! Et il y avait de grands acteurs (certains que l'on connaissait même en France ... mais je ne me rappelle plus des noms et mon programme est à la cave dans un carton et c'est acrobatique d'aller le chercher...)
    Bon cela fait un bail c'était en 1979 !!
    Je me referais bien un petit tour de Dickens pendant les vacances tiens ...

    RépondreSupprimer
  4. Je compte le lire depuis trèèès longtemps mais comme c'est un pavé, je prévoirai du temps pour le lire

    RépondreSupprimer
  5. Voilà une bonne chose de faite ! C'est effectivement un roman très complet, très riche au niveau des thématiques abordées. J'avais également été enchantée par l'humour de Dickens très présents malgré le thème de départ.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est beaucoup plus drôle que ce que je pensais !

      Supprimer
  6. Toujours pas lu Dickens, tu as raison, à se réserver pour le plaisir pendant la pause estivale, je crois que je m'en fais une idée d'une lecture exigeante alors qu'à lire ton billet et les commentaires, ce n'est pas le cas.

    RépondreSupprimer

Comments system