vendredi 10 avril 2015

Dimanches d'août Patrick Modiano


Pourquoi le narrateur a-t-il fui les bords de la Marne avec Sylvia pour se cacher à Nice ? D'où vient le diamant la Croix du Sud, la seule chose dure et consistante de leur vie et qui, peut-être, leur porte malheur ? De quoi est mort l'acteur populaire Aimos ? Qui sont les Neal, et pourquoi, de leur villa délabrée, s'intéressent-ils de si près à Sylvia, au narrateur, à la Croix du Sud ? Et Sylvia ? A-t-elle été l'épouse de Villecourt ? Et Villecourt ? Que vient-il faire à Nice, lui aussi, à l'heure de sa déchéance ? A travers toutes ces énigmes qui s'entrecroisent, un roman d'amour se dessine, empreint d'un charme qui hante le lecteur pendant longtemps.
1986  éditions Gallimard.


Mon petit mot

Pour l'instant mon "Modiano préféré" reste La petite bijou,  dont les lieux m'ont rappelé bien des souvenirs d'enfance. Les bords de Marne de ces Dimanches d'août ont ouvert eux aussi quelques tiroirs de la mémoire mais le charme n'a pas opéré de la même façon.

Si j'ai apprécié l'ambiance de ce roman, les allers-retours entre passé et présent, la fin m'a ... laissée sur ma faim.... beaucoup de non-dits entre lesquels il faut se faire son propre chemin... un peu trop peut-être pour moi...

Et pourtant, j' ai apprécié cette quête , autour de ce diamant La croix du Sud,  la disparition de Sylvia,  ce couple étrange, et l’atmosphère donnée par l'auteur autour d'eux... entre enquête et nostalgie.... et puis cette époque révolue des bords de Marne et de leur fréquentation, ce Nice aux hôtels miteux et villas à l'abandon, comme le sont le narrateur et Villecourt... ces petites touches descriptives et ce flou autour des personnages qui font le charme de l'auteur...
Bref, beaucoup de points positifs aussi, je suis curieuse de voir ce qu’il m'en restera dans quelques semaines / mois...

Dans le cadre du challenge





6 commentaires:

  1. Je vois que tu continues avec Modiano... toujours ces romans par petites touches...

    RépondreSupprimer
  2. Ambiance assez similaire en effet !

    RépondreSupprimer
  3. toujours les mêmes thèmes, la même musique, cela donne envie d'y retourner

    RépondreSupprimer
  4. Je suis passée totalement à côté de ce roman. Mais je persiste avec l'auteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ce n'est pas mon préféré non plus..; mais je persisterai aussi!

      Supprimer

Comments system