dimanche 19 janvier 2014

Le Mystère De Roccapendente de Marco Malvaldi

Le Mystère De Roccapendente de Marco Malvaldi

traduit par Lise CHAPUIS

 

Présentation de l'éditeur

 Dans un château toscan, un vendredi du mois de juin 1895, arrive le lourd et moustachu Pellegrino Artusi. Il est précédé par la réputation de son fameux ouvrage, La Science en cuisine et l'art de bien manger, un livre de cuisine vivant et cultivé (le premier du genre) qui a véritablement donné naissance à la tradition culinaire italienne. 
Le baron Romualdo Bonaiuti l'a cordialement invité à venir passer quelques jours au sein de sa maisonnée. Et quelle maisonnée ! Le fils aîné est un poète amateur rongé par l'ambition ; le fils cadet est un coureur de jupons alcoolique et sans gêne ; la fille, seul membre talentueuse de la famille, est étouffée par sa condition féminine ; une acariâtre grand-mère veille sur tous le monde depuis son fauteuil à roulette ; la demoiselle d'honneur voudrait juste rester invisible ; et deux cousines qui ont passé l'âge de se marier servent de tapisserie. Sans compter les nombreux serviteurs : un cuisinier génial, un mystérieux majordome et une femme de chambre hautaine et plantureuse. Mais Pellegrino Artusi n'est pas le seul invité : un photographe a également été convié sans qu'on sache trop pourquoi. Tous les éléments du crime en chambre close sont désormais réunis, la partie peut commencer. 

  Le début

L'apparence de la colline de San Carlo dépend essentiellement de l'heure de la journée.
Le matin, le soleil se lève de l'autre côté du col ; le château ayant été construit un peu en dessous de la crête, ses rayons ne parviennent pas à pénétrer directement par les fenêtres des chambres où reposent le septième baron de Roccapendente, ses proches et ses hôtes (souvent nombreux), qui peuvent donc dormir tranquillement jusqu'à une heure tardive.

Mon petit mot
Je continue dans mon exploration de ma PAL, et continue de l'attaquer sous l'angle "Italie"!
J'avais choisi ce livre à l'époque pour le mélange entre le roman policier et les spécialités culinaires de la région, et je n'ai pas été déçue!

Une envie impérieuse de déguster le polpettone.... on va se contenter d'un bon cappuccino et de quelques cantuccini dans le canapé en attendant de faire un tout à l’épicerie Italienne la plus proche...

 Trêve de gourmandise, j'ai apprécié dans ce roman le mélange des genres et me suis vraiment prise au jeu de l'intrigue policière.

L'ambiance de l'époque m'a également embarquée, la vie de cette famille à un tournant décisif de leur histoire, les rapports avec les domestiques, le rapport au travail, la prise de conscience pour cette génération du changement de repères, d'époque....  et les couleurs de la Toscane ont achevé de me séduire!

Et en prime, il y a des répliques très drôles, bref, très heureuse de l'avoir enfin lu!
Cela donne également envie d'en savoir plus sur le "vrai" Pellegrino Artusi, et son «La Scienza in cucina e l'Arte di mangiar bene» qui a réunit dans le même ouvrage les recettes typiques de toute l'Italie, contribuant ainsi à l'oeuvre d'unification de la botte!

Une participation au challenge littérature italienne, voisins voisines et opération PAL:


10 commentaires:

  1. C'est bizarre ton "tire la suite" pour ne pas spoiler? comme c'est un policier je n'ai pas lu la suite.

    RépondreSupprimer
  2. c'est tout simplement parce que je suis en affichage en mode "résumé", il faudrait que je modifie cela! bon dimanche!

    RépondreSupprimer
  3. La Toscane, le XIXe siècle, et il y a une intrigue. Tout ce que j'aime, en ce moment.

    RépondreSupprimer
  4. Ah zut, j'avais emporté ce roman dans mes valises cet été et je ne l'ai pas lu... j'aurais dû partir en Italie ;-)

    RépondreSupprimer
  5. j'espère qu'il vous plaira si vous vous laissez tenter!

    RépondreSupprimer
  6. La couverture de ce livre m'a toujours tentée mais je n'ai pas encore franchi le pas. Peut être bientôt !

    RépondreSupprimer
  7. s'il croise votre chemin, n'hésitez pas!

    RépondreSupprimer
  8. Pourquoi pas ! Je n'aime pas trop les intrigues policières mais j'aime beaucoup la Toscane, les belles maisons et la cuisine italienne !!!

    RépondreSupprimer

Comments system