jeudi 24 mai 2012

La Princesse de Mantoue Marie Ferranti

Marie Ferranti La Princesse de Mantoue

 Au XVe siècle, la jeune Barbara de Brandebourg quitte son Allemagne natale pour épouser, alors qu'elle n'a que dix ans, l'Italien Louis de Gonzague, prince de Mantoue. Alors que son mari part guerroyer, elle se retrouve seule au milieu d'une cour raffiné, où sont accueillis les plus grands artistes du temps. Elle sera très vite adoptée par ce milieu cultivé où elle recevra une éducation hors du commun, avant de découvrir l'amour avec son mari, revenu en vainqueur de ses campagnes et devenu l'un des plus prestigieux condottiere du siècle. C'est pour ce couple modèle que Mantegna peindra la célèbre Chambre des Epoux du palais San Giorgio de Mantoue. A travers des documents historiques précis, comme la correspondance de Barbara avec sa cousine Maria de Hohenzollern, restée en Allemagne, et le journal de son précepteur Marie Ferranti retrace l'existence d'une personnalité très attachante qui aura rayonné sur son temps. Mais, malgré les apparences, s'agit-il vraiment d'un roman historique ?
Grand Prix du roman de l'Académie Française

Mantoue château Saint Georges La chambre des époux
Le début :  Barbara de Brandebourg était laide.
Elle a près de cinquante ans, quand Andrea Mantegna la peint, en 1470, au côté de son époux, Louis de Gonzague, entourée de ses nombreux enfants et de la cour de Mantoue.
"Dans la Camera depicta, écrit-elle à sa cousine, Maria de Hohenzollern, Mantegna m'a fait des yeux las et jaunes, étirés vers les tempes comme ceux des chats. Rien de délicat dans ma figure. Oserai-je avouer que je suis étonnée de me voir ainsi ? Mais dame Julia, la naine, qui se tient à mes côtés, est d'une ressemblance confondante et je ne puis donc douter de la mienne avec ce portrait.

Mon avis : Livre lu autour de la préparation d'un voyage en Italie autour de Milan, Bergame... et bien sûr de la belle ville de Mantoue, et sa fameuse chambre des époux, ses peintures de Mantegna... au coeur du roman donc.
Mantoue château Saint-Georges


Un livre qui m'a laissée perplexe à la première lecture... Prise dans l'histoire et puis, des questions qui se posent au fil des pages, le vrai, le faux... jusqu'au dénouement... c'était donc faux... mais un faux avec un tel contexte historique vrai.. qu'il en devient si plausible... Un bon éclairage en tout cas sur la vie de cette époque, la condition des femmes, la violence,les grandes familles de l'époque, l'art et la condition des artistes...
Alors, au retour du voyage à Mantoue, il a fallu s'y remettre : reprendre quelques manuels d'histoire et d'histoire de l'art.. et relire le roman une deuxième fois!

Une vue aérienne de Mantoue trouvée ici mantova
Mantoue

pour mieux comprendre les lieux évoqués dans le roman et la présence des lacs autour du château

6 commentaires:

  1. Je l'avais lu à sa sortie j'avoue que je n'en ai qu'un vague souvenir
    Honte à moi
    Ton billet me donne envie de m'y plonger de nouveau
    Je ne me souviens pas trop mais il me semble que Michelaise avait aussi fait un billet sur La chambre des époux,l'an passé,comme elle est une fidèle chez toi on va vite le savoir.
    As-tu lu les autres écrits de Marie Ferranti ?
    La lecture de ce livre m'avait fait découvrir cette Corse,j'avais bien aimé La fuite aux Agriates
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est le seule livre que j'ai lu de Marie Ferranti, je vais ajouter celui que tu cites sur la liste à lire!
      bonne journée!

      Supprimer
  2. j'avais bien aimé lucie de Syracuse de cette auteure. ça me donne envie de découvrir celui-ci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je le note aussi, la liste à lire va s'allonger, merci!

      Supprimer
  3. Mantova Aloïs, un endroit qui est cher à mon coeur, mais je n'ai pas fait de billet sur la camera dei sposi, enfin je ne crois pas. Je crois que tu penses au billet sur l'abesse de san paolo à parma où j'ai, aussi, parlé de Mantegna, et de Mantova. Mais comme l'endroit me parle, je vais aussi noter ce livre dans ma liste à lire, déjà tellement longue que parfois je me perds en chemin !! Merci Eimelle de ce compte-rendu de lecture qui "donne envie" !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est comme moi, la pile à lire est déjà bien haute quand à la liste... je n'en parle même pas!
      et je pense que lire ce livre après avoir visité Mantoue est une bonne façon d'en prolonger le séjour!

      Supprimer

Comments system